L'Harmonie Municipale de Noyen sur Sarthe

L'Harmonie Municipale de Noyen sur Sarthe

L’HARMONIE MUNICIPALE DE NOYEN EN QUELQUES MOTS

Prenez de la convivialité, ajoutez du dynamisme, mélangez avec une forte dose de travail, recouvrez de bonne humeur et vous obtiendrez la grande famille de l’Harmonie Municipale de Noyen.

Plus que centenaire, forte d’un répertoire riche, varié et renouvelé chaque année, l’Harmonie Municipale crée l’animation et attire un public toujours plus nombreux.

Aussi, au fil des ans et grâce à l'intégration des élèves de l'école de musique et à l'accueil de nouveaux musiciens, les rangs de l'harmonie se sont étoffés pour compter aujourd'hui 60 musiciens, de 11 à 85 ans. Une force qui fait de notre Harmonie un ensemble musical jeune et dynamique avec une moyenne d'âge de 32 ans.

Les occasions de venir écouter l'Harmonie sont nombreuses. En effet, nous nous produisons régulièrement en public et participons à la vie musicale de la ville de Noyen mais aussi des communes avoisinantes dans le cadre de cérémonies officielles, d'animations diverses comme le carnaval des écoles ou la fête de la musique… Les rencontres avec les musiciens ne manquent donc pas...

ÉCOLE DE MUSIQUE INTERCOMMUNALE DE NOYEN-MEZERAY-MALICORNE

Pour apprendre la musique ou reprendre des cours, petits ou grands, venez à l’École de Musique.
Y sont enseignés le solfège et la pratique de tous les instruments à vent et percussions principalement. Quelques cours de piano et de guitare y sont également dispensés. Le tout dans les meilleures conditions pédagogiques et avec une équipe de professeurs de musique des plus sympathiques.
Contact de l'école de musique:
Marc BROSSIER: 06.95.48.40.40


ARCHIVES / ARTICLES PARUS DANS LA PRESSE

« Réveil du 11 Novembre », 50 ans de tradition

Noyen-sur-Sarthe - Michel Guérin avec son clairon et des musiciens de l'Harmonie municipale sonne le « Réveil du 11 Novembre ».

L'Harmonie municipale a fait le « Réveil du 11 Novembre », avec Michel Guérin au clairon. Dès 5 h du matin, une dizaine de musiciens ont sonné le réveil devant les portes de la mairie, de la gendarmerie, au domicile du maire et chez certains anciens combattants de l'UNC (Union nationale des combattants), dont Bernard Bedu. Ce dernier a accueilli les musiciens chez lui avec le café et les croissants.
Depuis près de 50 ans, Michel Guérin, avec son clairon, et deux autres musiciens, sonnent chaque année le réveil du 11 Novembre. Il souhaite ardemment que cette tradition perdure.

Dernière mise à jour :

  • Le 11 mars 2019

Site consulté: