L'Harmonie Municipale de Noyen sur Sarthe

L'Harmonie Municipale de Noyen sur Sarthe

L’HARMONIE MUNICIPALE DE NOYEN EN QUELQUES MOTS

Prenez de la convivialité, ajoutez du dynamisme, mélangez avec une forte dose de travail, recouvrez de bonne humeur et vous obtiendrez la grande famille de l’Harmonie Municipale de Noyen.

Plus que centenaire, forte d’un répertoire riche, varié et renouvelé chaque année, l’Harmonie Municipale crée l’animation et attire un public toujours plus nombreux.

Aussi, au fil des ans et grâce à l'intégration des élèves de l'école de musique et à l'accueil de nouveaux musiciens, les rangs de l'harmonie se sont étoffés pour compter aujourd'hui 60 musiciens, de 11 à 85 ans. Une force qui fait de notre Harmonie un ensemble musical jeune et dynamique avec une moyenne d'âge de 32 ans.

Les occasions de venir écouter l'Harmonie sont nombreuses. En effet, nous nous produisons régulièrement en public et participons à la vie musicale de la ville de Noyen mais aussi des communes avoisinantes dans le cadre de cérémonies officielles, d'animations diverses comme le carnaval des écoles ou la fête de la musique… Les rencontres avec les musiciens ne manquent donc pas...

ÉCOLE DE MUSIQUE INTERCOMMUNALE DE NOYEN-MEZERAY-MALICORNE

Pour apprendre la musique ou reprendre des cours, petits ou grands, venez à l’École de Musique.
Y sont enseignés le solfège et la pratique de tous les instruments à vent et percussions principalement. Quelques cours de piano et de guitare y sont également dispensés. Le tout dans les meilleures conditions pédagogiques et avec une équipe de professeurs de musique des plus sympathiques.
Contact de l'école de musique:
Marc BROSSIER: 06.95.48.40.40


ARCHIVES / ARTICLES PARUS DANS LA PRESSE

Cérémonie du 11 novembre

NOYEN-SUR-SARTHE - 11 novembre 2018
11 novembre 1918… 11 novembre 2018. Cent années se sont écoulées depuis le jour, où de l’Yser à Verdun des hommes qui se dressaient face à face et se livraient une lutte meurtrière, ont déposé les armes. Anniversaire d’une journée joyeuse, chèrement acquise, hélas ! Aussi, étaient-ils venus nombreux, ce dimanche, pour cette cérémonie du centenaire de l’Armistice. Après un office religieux donné en l’église Saint-Germain, un important cortège composé d’une foule de fidèles, des membres de l’UNC (Union Nationale des Combattants), des sapeurs-pompiers de Noyen, des bénévoles de la protection civile, de l’harmonie municipale de Noyen, des gendarmes ainsi que des enfants des écoles accompagnés de leurs maîtresses, se formait pour se diriger, sous une pluie froide et pénétrante, vers le cimetière pour un dépôt de gerbe. Après cette brève visite dans ce lieu de mémoire, le cortège s'acheminait jusqu'au monument aux morts où des couronnes de fleurs y étaient également déposées cependant que la trompette sonnait « aux champs » et que les drapeaux s’inclinaient. Après la minute de silence puis la lecture par le Maire du message présidentiel célébrant la gloire de ceux qui sont morts au champ d’honneur, les enfants et leurs maitresses chantaient brillamment la Marseillaise accompagnés par le tromboniste professionnel Marc BROSSIER. Avant de clore cette cérémonie parfaitement réglée, tous les participants étaient invités par la municipalité à un vin d’honneur servi à la mairie et au cours duquel l’audition de la vaillante harmonie municipale fût très gouttée du public, comme toujours. Et c'est à 13h30, que des anciens combattants et sympathisants ainsi que des musiciens se sont retrouvés au restaurant La Gariguette pour un repas en commun offert par la municipalité.
Ludovic GORGET a ouvert et fermé le ban des deux cérémonies (à Fercé et à Noyen), ce dimanche.
La Marseillaise entonnée par les enfants et leurs maitresses a ému l’assistance

Dernière mise à jour :

  • Le 11 mars 2019

Site consulté: